La dégustation à l’aveugle

La dégustation à l’aveugle d’un vin :

Définition : une dégustation à l’aveugle de vins est une dégustation pour laquelle les vins à évaluer, qualifier, et à sélectionner ne sont pas connue du dégustateur. Nous parlons alors d’une dégustation de manière anonyme.

Le dégustateur n’a pas un bandeau sur les yeux, bien au contraire, il a en main et à porté de ses sens le verre qui va lui permettre d’évaluer le ou les vins qui lui sont présentés.

Pourquoi une dégustation à l’aveugle ?

Cette dégustation est essentiellement utilisée lors de dégustations techniques de vins et parfois lors de dégustations commerciales.

Elle a pour objectif d’évaluer les qualités propres d’un vin. Le testeur ne doit subir aucune influence extérieure. C’est pourquoi, la bouteille est cachée par un sac appelé « chaussette »

L’évaluateur n’aura ni accès à la forme de la bouteille, ni à l’étiquette, ni à la provenance, ni à l’appellation de ce vin.

Tous les sens du dégustateur sont alors en éveil : olfactif, gustatif, visuel et bien entendu mémoriel qui joue un rôle primordial dans les recherches.

Cet exercice difficile est utilisé lors de concours de sommeliers et d’œnologues mais aussi pour faire émerger toutes les qualités recherchées dans les vins à exposer, à commercialiser.

Pour les grandes tables étoilées, ce type de dégustation est utilisé pour définir la meilleure harmonie entre le plat proposé et le vin qui saura au mieux l’accompagner.

L’aspect visuel du vin peut être conservé, il sera alors servi dans des verres translucides. Ou bien, la couleur du vin est aussi à découvrir, la dégustation à l’aveugle sera alors faite à partir d’un verre opaque.